auf Deutsch English
auf Deutsch in English



Tiraillement dans le 2e corps d'armée commandé par le lieutenant-général comte Reille en 1815.


Depuis mai 1815, le 2e corps d'armée sous les ordres du lieutenant-général comte Reille se composait des régiments d'infanterie suivants:

Ces régiments avaient 2, parfois 3 bataillons, les bataillons comptaient entre 400 et 600 hommes. Ainsi, les pelotons étaient forts de 60 à 100 hommes, c'est-à-dire entre 30 à 50 hommes par section.

En 1815, le comte Reille donna pour les compagnies de voltigeurs dans son corps d'armée l'ordre du jour reproduit ci-dessous. Il se trouve dans un livre écrit par Eugène Alexandre Husson (1786-1868), qui apparut à Paris en 1822, intitulé "Instruction pour les Voltigeurs de l'infanterie légère et de ligne. Par l'auteur du guide des Sous-officiers d'infanterie en campagne." Je ne le connais que par une traduction annotée, publiée à Ulm en 1823 sous le titre "Unterricht für Schützen und Plänkler der Infanterie. Aus dem Französischen übersetzt und mit Anmerkungen vorzüglich in Bezug auf die bei der Königl. Wirt. Infanterie bestehenden Schützeneinrichtung, herausgegeben von einem Königl. Wirtemb. Schützenofficier" (Instruction pour les tirailleurs de l'infanterie. Traduite du français et annotée surtout en rapport avec les institutions chez les tirailleurs Royaux Wurtembergeois, publié par un officer Royal Wurtembergeois de tirailleurs).

L'ordre du jour de Reille se trouve sur les pages 2-4 de cet œuvre, malheureusement sa date exacte n'est pas donnée. J'ai re-traduit son texte en franšais, pour les commandements je me suis modelé sur l'instruction de Morand/Davout d'octobre 1811.

Formation de la chaîne par le centre.

La compagnie qui aura reçu l'ordre de former la chaîne, se détachera de la colonne (si le bataillon se trouve dans cet ordre de marche), vers le côté sur lequel il doit se diriger.

A quelques pas de la colonne, le capitaine fera avancer la première ou la deuxième section, et ordonnera au lieutenant de la former si vite comme possible sur deux rangs. Puis il commandera:

Formez la Chaîne!

A ce commandement, l'officier qui commande la section qui avait avancé, instruira la file du centre de ne bouger pas, les files de droite de faire un à droit et ceux de gauche de faire un à gauche, et commandera:

1. Par le flanc gauche et droit – à gauche et à droit!
2. A 10 ou 15 pas
[6,5 ou 9,75 m] par file, prenez vos distances!
3. Marche!

A ce commandement, les files des flancs avancent au pas accéléré. Quand les premières auront fait 15 pas [9,75 m], les prochaines leurs suivront, ayant compté les pas de leur file précédente pour ne se mettre en marche qu'avec le quinzième. Aussitôt que le chef de section aura vu que les deux files voisines de celle du centre seront en mouvement, et arrivées à une distance d'environ 20 pas [13 m], il commandera:

1. Tirailleurs,
2. Halte!
3. Front!

Ainsi la chaîne ou ligne des tirailleurs sera formée avec une distance de 15 pas [9,75 m]. Pendant ce mouvement, le capitaine enverra de la section qui n'était pas dissolue, dix hommes pour réserve derrière l'aile droite, et dix de même derrière l'aile gauche; ces réserves, commandées par les lieutenants, se mettront à 30 ou 40 pas [19,5 à 26 m] derrière le centre de chaque aile de la chaîne. Par eux il fera, au moyen des signaux et des sous-officiers envoyés avec des ordres, exécuter les divers mouvements nécessités par ceux de l'ennemi, ou par la marche de la colonne ou de la ligne qu'il doit couvrir.

Le capitaine restera avec la réserve principale à 40 pas [26 m] derière le centre des deux réserves. Par là, il renforcera les tirailleurs sur les points menacés par l'ennemi, et, s'il serait nécessaire, s'y portera en personne avec tous ses hommes.

Le texte allemand est accompagné par une esquisse pour illustrer la formation de la chaîne:

Formation de la chaîne.

A. Le peloton destiné à former la chaîne, sur trois rangs.

B. La section destinée à tirailler, sur deux rangs.

C. Les réserves de 10 hommes chacune, derrière l'aile gauche et droite de la chaîne.

D. La section destinée à tirailler, formeée en chaîne.

E. La chaîne, ou ligne des tirailleurs, après avoir avancé.

F. Le capitaine avec sous-officiers, tambours et cornets. Derrière lui, il faut se représenter la réserve principale.

G. Les deux lieutenants avec sous-officiers.
Figur 1.



Formez la Chaîne.
A 15 pas par file, prenez vos distances! - Marche!



... retourner à la page d'accueil